La formation d’infirmière conseil en soins infirmiers esthétiques m’a permis de découvrir les bienfaits des massages.

Au cours de mon activité complémentaire dans le bien-être, je passe du massage du bébé au  massage de l’adulte.  Il me manquait donc les enfants et le massage à l’école est donc la nouvelle corde à mon arc.

Les bienfaits du massage à l’école sont les mêmes que pour l’adulte : détente et secretion d’endorphines.

Le respect, la bienveillance, l’écoute de l’autre et le prendre soin sont bien sûr au programme de cette formation.  C’est un outil permet indirectement de lutter contre la violence à l’école.

Après l’accord écrit des parents, les enfants assistent à la formation, en binôme.  La routine s’apprend sur 4 à 5 séances d’une heure. L’enseignant poursuit l’apprentissage tous les jours avec les élèves.  Une séance complète pratiquée régulièrement ne dure que 15 minutes.  Les binômes se forment de façon aléatoire ce qui favorisent les échanges entre enfants qui en temps normal, se fréquentent très peu.

Le massage se fait par dessus les vêtements, sur le dos, la tête et les bras.

Chaque routine commence par une demande de permission à son camarade de pouvoir le masser et se termine par un remerciement d’avoir permis de se laisser masser.

Si un enfant refuse le massage, son choix est respecté.  Il reste dans la classe et observe ses compagnons de classe.  Il profite indirectement de l’état de détente et de paix qui s’installe dans la pièce.

C’est vraiment une très belle expérience que d’apprendre cette routine aux enfants. Les échanges sont très nourrissants pour les deux parties.

Vous pouvez consulter le site belge via cette adresse : www.abme.be

aise3 aise4