« Quelle place de l’infirmier(e) dans la coordination des soins de proximité ? », thématique choisie par l’Ordre national des infirmiers le 16 janvier dernier pour sa première Matinale de l’année. Une place certes prépondérante au coeur du système de santé et de la prise en charge des patients en ville mais qu’il faut encore reconnaître et valoriser. Une opportunité pour y parvenir : le développement des Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) au sein desquelles l’infirmier(e) libéral(e) sera un maillon fort.  

La suite de cet article est à lire sur le site infirmiers.com en cliquant ici.