Alors que des cas de maltraitance en Ehpad font régulièrement la une des journaux, une centaine d’établissements ont choisi de former leur personnel à un label exigeant qui privilégie la relation avec la personne âgée.

Chercher le regard de la personne, la toucher, parler calmement, donner un choix, tout ça c’est simplement le respect qu’on leur doit ». Lamine Thiam, infirmier aux Opalines de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), retrouve dans la formation Humanitude l’attention manifestée aux anciens dans sa culture sénégalaise. 

La démarche est issue des recherches de deux enseignants d’éducation physique et sportive, Rosette Marescotti et Yves Gineste, qui ont travaillé sur la manutention des malades et ont construit une « philosophie du soin ». 

Concrètement, plus de 150 techniques permettent de prendre soin sans violence, en s’appuyant sur le regard, les paroles, le toucher, la position debout (au minimum 20 minutes). Aucun soin ne doit être réalisé « de force ». 

Cet article est à lire en intégralité sur RTL France : https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/des-ehpad-chamboulent-leurs-habitudes-pour-privilegier-la-bientraitance-7797566928