« La question de départ est la suivante : peut-on prévenir les états de burn out du soignant infirmier, en partie, en valorisant son rôle propre ? Face à son incapacité à faire face à un environnement de travail parfois hostile, ou simplement épuisant, nous ne devons pas hésiter à le faire. Mettons en avant les qualités de chacun, dans leurs différences et leurs spécificités. Accordons de l’importance à l’évaluation clinique du soignant, favorisons les échanges entre soignants et soignés, l’écoute active, la réassurance, encourageons-les à prendre des initiatives… Et nous observerons sans doute des résultats significatifs en matière de résistance face au burn out… »

La suite de cette article est à découvrir sur https://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/presentation/face-burn-out-infirmier-valorisation-role-propre.html