Extrait d’un entretien de Frédéric Loore avec Gabriel Ringlet sur Paris Match n°1008 du 24 au 30 décembre 2020 , article intitulé  «  Il faut parler de la mort à temps tant qu’il fait beau « 

 

Toujours à la recherche de ce qui fait sens via les Soins Infirmiers Esthétiques , j’ ai lu avec grand intérêt l’article de Gabriel Ringlet que vous pouvez retrouver via le le chemin  suivant 

https://parismatch.be/actualites/societe/453028/il-faut-parler-de-la-mort-a-temps-tant-quil-fait-beau

 

Pour ma part , j’ ai envie de vous communiquer quelques extraits dont peuvent se nourrir les SIE :

 

«  Le soin dont nous avons besoin touche à la santé dans un sens très large : soin du corps , de l’esprit , de la relation , soin de l’ âme aussi »

 

«  Le soin est un humanisme »

 

« Cet accompagnement est fondamental et peut s’exprimer de multiples manières , y compris à travers les gestes les plus simples du quotidien . A commencer par l’ accompagnement esthétique . Je pense au soin des cheveux . J’ai vu la joie qu’ apportait à « ceux qui s’ en vont » le passage du coiffeur ou de la coiffeuse »

 

« J’ai vu le bonheur d’ un  vernis à ongles chez une dame qui allait mourir le lendemain . Quelle chance pour elle , pour ses proches , d’ être ainsi partie dans la coquetterie ! » 

 

En espérant que ce partage d’ observations de Mr Ringlet pourra vous inspirer , je vous assure de ma profonde admiration en ces temps difficiles .

 

Elisabeth Grellier

Présidente AISE